antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Culture et Divertissement > 8e FIDC: des chorégraphes explorent le modern jazz

8e FIDC: des chorégraphes explorent le modern jazz

ALGER – Un spectacle de danse contemporaine, alliant la finesse de la danse classique à la liberté de mouvement du contemporain, a été animé dimanche à Alger par des troupes qui ont exploré le potentiel chorégraphique du modern jazz.

Animé par le ballet chinois Chongqing Ballet Theater et la troupe américaine Bodytraffic, ce spectacle a été organisé à l’Opéra d’Alger, Boualem Bessaih dans le cadre du 8e Festival international de danse contemporaine (FIDC) inauguré samedi.

Composé d’une dizaine de danseurs sur scène, le Chongqing Ballet Theater a présenté son spectacle Mountains and Water (montagnes et eau), une juxtaposition de tableaux contemporains en solo et de chorégraphies de groupes proches des comédies musicales sur fond de modern jazz.

Alliant des pas et des figures de la danse classique à des créations contemporaines, le ballet a exploré et restitué la fluidité du thème musical choisi, une fusion entre jazz, tango et musique électronique tirée du travail du groupe  Gotan Project  qui se traduit également pas des pas de danse empruntés au tango.

Dans ce même esprit, la troupe américaine Bodytraffic a revisité des classiques du jazz de plusieurs époques différentes en explorant les danses qui accompagnaient cette musique et en faire la base d’un travail contemporain intitulé  Ode To Joy  (Ode à la joie).

Emploi et Recrutement en Algérie

Dans un registre plus recherché, les danseurs de Bodytraffic ont également présenté, à un public peu nombreux, de brefs tableaux d’une chorégraphie intitulée (Maisons fragiles) traduisant par le mouvement un état de vulnérabilité de l’homme dans son environnement et restituant les angoisses et les peurs générées par cette fragilité.

Cette deuxième soirée du FIDC a également été marquée par le passage de la Compagnie Nouara Idami et de la coopérative culturelle Face To Face de Batna.

Le 8e FIDC, qui accueille l’Ethiopie comme invité d’honneur, se poursuit jusqu’au 2 mai avec des spectacles de troupes venues d’Allemagne, du Mexique, de Russie ou encore d’Egypte.

Le festival prévoit également des passages de ces spectacles au Palais de la Culture Moufdi-Zakaria ainsi qu’ l’esplanade Ryadh el feth dans le cadre du salon national de la créativité.

 

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Artisanat d’art à Chlef , un métier traditionnel en quête de réorganisation et de revalorisation

CHLEF – L’artisanat d’art dans la wilaya de Chlef, un métier traditionnel en « léthargie », est ...

Partages
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn