antalya rent a car Google
sunexpress
Accueil > Actualité > Abdelmadjid Khobzi: « 80% des dattes « tunisiennes » exportées sont algériennes… »

Abdelmadjid Khobzi: « 80% des dattes « tunisiennes » exportées sont algériennes… »

DIA-20 mars 2017: Sans être une révélation tant le fait est connu dans le secteur de la production et de l’exportation des dattes, la déclaration que le président de la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) Zibans, de la wilaya de Biskra, a faite, hier, en marge de la tenue de l’assemblée générale ordinaire de la CACI, à DIA, n’en est pas moins d’importance. Abdelmadjid Khobzi nous a, en effet, déclaré que « 80% des dattes « tunisiennes » exportées sont en vérité des dattes algériennes ». Ceci non sans regretter que celles-ci proviennent essentiellement de la contrebande sévissant aux frontières. Plus précis sur ce point, le président de la CCI Zibans a ajouté que « quelque 35% de la production nationale passent clandestinement en Tunisie pour être réexportés sous le label tunisien« . Après avoir précisé que ce phénomène a pris de l’ampleur durant la décennie noire du terrorisme, au point de faire perdre à l’Algérie nombre de ses marchés traditionnels, notamment européens, Abdelmadjid ne désespère pour autant de voir l’Algérie les reconquérir sous peu. Et même d’en conquérir d’autres. En Asie surtout. Et ce, grâce à l’organisation de salons spécialisés allant dans ce sens. Dont le SIDAB (Salon international des dattes de Biskra), un salon organisé à l’initiative de la CCI Zibans, qui verra la tenue de sa troisième édition cette année. Et dont les deux précédentes, nous a déclaré notre interlocuteur, « ont été des succès avérés ». Surtout « de par le niveau de la participation étrangère ». Outre les pays maghrébins, la Tunisie, le Maroc et la Mauritanie, à savoir, la deuxième édition du SIDAB s’est également distinguée, selon Abdelmadjid Khobzi, « par la présence de l’Egypte, des pays du Golfe, de la Russie, de la Chine, du Japon et de nombre de pays européens; dont la France, l’Espagne, l’Italie et le Portugal ». Toujours à propos du SIDAB, notre interlocuteur n’a pas manqué de valoriser l’apport du ministère des Affaires étrangères à son succès grandissant: « En y invitant nombre d’ambassadeurs, il a contribué à élargir son audience et, partant, à y faire venir un grand nombre d’hommes d’affaires étrangers ». Revenant à la reconquête programmée et déjà entamée des marchés traditionnels de la datte algérienne et à la conquête de nouveaux tout aussi programmée, Abdelmadjid Khobzi s’est dit particulièrement optimiste quant à leur rapide concrétisation surtout que, nous a-t-il précisé, « le nombre d’exportateurs s’élève aujourd’hui à plus de 400 et que les activités liées à ce créneau ne sont plus cantonnées dans les wilayas productrices du Sud ». A titre d’exemple, il nous a déclaré qu’une « unité de conditionnement de dattes est aujourd’hui fonctionnelle dans la wilaya d’Alger ».

Emploi et Recrutement en Algérie

Mourad Bendris

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source :

x

Check Also

Le système Obiang décortiqué devant les juges français

C’est un peu le jour que tous attendaient, la journée où le procès contre Teodoro ...

Partages