Accueil > International > Antonio Tajani : «Il faut changer l’Europe, pas la tuer»

Antonio Tajani : «Il faut changer l’Europe, pas la tuer»

Au lendemain du faux pas commis par le libéral belge Guy Verhofstadt en cherchant à s’allier avec l’eurosceptique italien Beppe Grillo, l’Italien Antonio Tajani, présenté par le Parti populaire européen (PPE, droite et centre droit), fait plus que jamais figure de favori pour succéder le 17 janvier au président du Parlement européen, Martin Schulz. Membre de Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, Antonio Tajani, 63 ans, siège à Strasbourg depuis 1994 à part la période où il a été commissaire européen, de 2008 à 2014. Il a pour principal concurrent un autre Italien, Gianni Pittella, du Parti démocrate.

Emploi et Recrutement en Algérie

LE FIGARO. – Sur quels thèmes faites-vous campagne?

Antonio TAJANI. – Je connais très bien les problématiques européennes. Comme vice-président de la Commission européenne de …

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

La situation des prisonniers est inquiétante

Les membres de la task-force de la Coordination européenne du soutien au peuple sahraoui (EUCOCO) ...

Partages