antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Algérie > Coopération/ L’Algérie souhaite davantage d’investissements chinois

Coopération/ L’Algérie souhaite davantage d’investissements chinois

On sait que L’Algérie et la Chine entretiennent de solides relations politiques et diplomatiques, mais aussi commerciales. Pour preuve, durant les huit premiers mois de 2017, la Chine a conservé sa place de premier fournisseur commercial de l’Algérie et les entreprises chinoises sont très présentes en Algérie, notamment dans le secteur du BTPH. Il n’en est malheureusement pas de même en matière d’investissement. De nombreux responsables politiques algériens ont émis le vœu, dans une période récente,  de voir la balance commerciale entre les deux pays s’équilibrer et appellent les entreprises chinoises à investir davantage dans d’autres domaines.

C’est ainsi que le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a exprimé, hier mardi, la volonté du gouvernement de voir davantage de projets d’investissements chinois en Algérie. En recevant l’ambassadeur de Chine en Algérie, Yang Guang Yu, le ministre a souhaité voir les entreprises chinoises investir dans différents secteurs dont, notamment, ceux du textile, de la sidérurgie, de l’électronique et des mines, en espérant “une accélération des discussions en cours sur certains projets de partenariat”.

Le 21 septembre dernier, c’est  le ministre algérien de l’Agriculture, Abdelkader Bouazghi, qui  avait “exhorté les opérateurs économiques des deux pays à profiter (…) du partenariat stratégique qui lie l’Algérie à la Chine depuis 2014, et à saisir les opportunités qu’offre l’initiative chinoise ‘la Ceinture et la Route’, lancée par le président chinois”,

Emploi et Recrutement en Algérie

Le 7 septembre dernier à Alger, en recevant l’ambassadeur de Chine en Algérie, le ministre algérien du Commerce, Mohamed Benmerradi, l’avait invité à contribuer à l’augmentation du quota des exportations vers la Chine des produits algériens hors hydrocarbures, notamment les produits agricoles.

En fait, depuis le début de la chute des prix du pétrole, dont les recettes représentent 95% des rentrées du pays en devises, l’Algérie cherche à diversifier son économie ainsi que ses exportations.

Sur cette question, le diplomate chinois, qui rappelait que l’Algérie est le partenaire économique le plus important de la Chine en Afrique, a souligné que son pays respectera ses engagements vis-à-vis de l’Algérie en assurant un soutien et un accompagnement des investissements et du partenariat bilatéral.

Yazid Taleb

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Cyclisme – TAC 2017 (5e étape) : l’Algérien Abderaouf Bengayou (LABC) s’impose, le Marocain Abdellah Hida nouveau maillot jaune

L’Algérien Abderaouf Bengayou a glané, ce dimanche, la 5e des 7 étapes du Tour d’Algérie ...

Partages
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn