antalya rent a car Google
sunexpress
Accueil > Actualité > Dans les hôpitaux de Caracas, les médecins « ne consultent plus, ils consolent »

Dans les hôpitaux de Caracas, les médecins « ne consultent plus, ils consolent »

Emploi et Recrutement en Algérie

Maria tient dans ses bras son bébé de cinq mois. Elle est venue consulter au service d’infectiologie de l’hôpital Los Ninos de Caracas. Elle est en pleurs car son fils va mal depuis quelques jours. Il faut l’hospitaliser d’urgence. Séropositive, elle ne peut allaiter son enfant. Mais les pénuries rendent hors de prix le lait premier âge. Alors elle le nourrit avec du lait ordinaire. «Le pire est que nous ne pouvons pas lui en proposer car nous n’en avons pas», se lamente Maria Gabriela, médecin au service d’infectiologie.

Devant la cantine, des femmes font la queue avec une boîte en plastique dans les mains. «Quand les mères arrivent ici avec leurs enfants, souvent elles demandent à manger. De plus en plus de Vénézuéliens ont des difficultés à se nourrir car la nourriture est soit trop chère, soit introuvable.» Une …

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

La vague des migrants dope l’extrême droite au Canada

À Montréal L’homme est à terre dans une rue de Québec, le visage tuméfié et ...

Partages