Accueil > International > « Golden Shower », « Pissgate » ou « TrumpShower », l’affaire de la sextape supposée de Donald Trump vaut le détour(nement)

« Golden Shower », « Pissgate » ou « TrumpShower », l’affaire de la sextape supposée de Donald Trump vaut le détour(nement)

INTERNATIONAL – Donald Trump + (supposée) vidéo de pratiques sexuelles peu communes font le bonheur d’Internet. Moins de 24h après la révélation par les médias américains d’un supposé scandale sexuel incluant Donald Trump et des prostituées, les images et jeux de mots se sont multipliés.

#pissgate, #peeotus -contraction du mot anglais « pee » (qui signifie « pipi ») et PEOTUS, « president elected of America », actuel statut de Donald Trump– mais aussi #goldenshower, #goldengate, #trumpshower et bien d’autres… Les internautes ont du mal à s’accorder autour d’un nom pour ce nouveau scandale. Mais qu’importe, les mèmes n’en auront été que plus nombreux.

A commencer par cette publication du magazine hebdomadaire New Yorker, qui a repartagé sur Twitter ce dessin de Will McPhail, initialement publié en octobre 2015. Bien que dénuée de hashtag ou de référence explicite au scandale, sa publication au lendemain des révélations des médias ne laisse pas vraiment de doute.

Le célèbre Manneken Pis belge a également été détourné pour l’occasion.

« En arrivant à Bruxelles, le Président Trump a exigé que la première attraction qu’il découvre soit le Manneken Pis »

Sur le réseau social Reddit, une page spéciale #PissGate a même été créée.

Electoral map of Trump voters from PissGate

Et sur le site Knowyourmeme, des détournements des documents divulgués par le site américain BuzzFeed ont été partagés, les internautes ne manquant pas d’imagination pour intégrer le futur président des Etats-Unis dans des situations toujours plus cocasses -et de préférence en lien avec la Russie.

Emploi et Recrutement en Algérie

« Trump a passé Noël en Russie. Le FSB s’est arrangé pour lui faire porter un pyjama pour enfants, et lui a fait ouvrir des douzaines de cadeaux, dans une simulation très précise. Ces cadeaux étaient des films d’animation japonaise qui décrivent des actes sexuels. Un théâtre a été loué pour que Trump puisse, par la suite, regarder ces films avec une foule de prostituées », peut-on ainsi lire sur l’une des images.

Les éternelles (fausses) blagues entre Joe Biden et Barack Obama ont repris.

Donald Trump a répondu avec humour durant sa conférence de presse. Son argument semble imparable:

Lire aussi :

Sextape, écoutes téléphoniques… La Russie aurait accumulé de quoi faire chanter Trump

Document compromettant: Trump se défend en évoquant l’Allemagne nazie

La sextape, un classique des Russes pour influencer ou discréditer leurs ennemis

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

La Badr élargit ses prestations de e-banking

La Banque de l’agriculture et du développement rural (Badr) a lancé jeudi à Alger son ...

Partages