antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Wech Galou ? > Le Monde > Le Drian, grand maître de la politique africaine de Hollande

Le Drian, grand maître de la politique africaine de Hollande

Le président du Gabon, Ali Bongo, son homologue du Cameroun, Paul Biya,le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, le président François Hollande, ses homologues du Nigeria, Muhammadu Buhari, du Bénin, Patrice Talon, et du Tchad, Idriss Déby, lors de l’ouverture du Sommet régional consacré à la sécurité à Abuja, au Nigeria, le 14 mai  2016.

De l’Afrique, François Hollande ne connaissait rien ou presque. Tout juste avait-il eu, avec ses amis de la promotion Voltaire de l’ENA, pour projet de partir à la rencontre des révolutionnaires éthiopiens en 1979. L’aventure se termina, faute de visas, par une promenade en Somalie… Sur l’Afrique, François Hollande s’est révélé en janvier 2013. Lorsqu’une colonne djihadiste traverse la ligne de front au Mali et entame une descente sur Sévaré qui pourrait s’achever à Bamako, la capitale, la main de ce président que l’on dit incapable de trancher ne tremble pas. L’opération militaire « Serval » est déclenchée en urgence. Elle sera le point de bascule de sa politique africaine.

Emploi et Recrutement en Algérie

A cause de ce tournant militaire, Jean-Yves Le Drian a cumulé tout au long du quinquennat sa fonction de ministre de la défense avec celle, plus informelle, de « ministre de l’Afrique ». Pour les dignitaires, opposants et rebelles du continent de passage à Paris, le bureau de Cédric Lewandowski, le directeur du cabinet de ce dernier, est devenu une étape obligée. « Certains me surnomment désormais Foccardowski », s’amuse l’homme de confiance de Jean-Yves Le Drian qui, comme Jacques Foccart, le tout-puissant chargé des affaires africaines du général de Gaulle, cultive ses réseaux et la discrétion. « L’équipe Le Drian n’était pas préparée à l’Afrique, mais elle a su très vite s’appuyer sur le savoir-faire militaire français pour gérer les affaires d’otages et l’intervention au Sahel », explique une bonne source.

L’ascendant de l’Hôtel de Brienne, siège du ministère de la défense, sur le Quai d’Orsay concernant les questions africaines a permis au Tchadien Idriss Déby de se parer du titre de « meilleur allié dans la lutte contre le terrorisme au Sahel » ou bien encore au Congolais Denis Sassou Nguesso d’être considéré comme un « interlocuteur incontournable pour la Centrafrique », quand a été lancée l’opération militaire « Sangaris » en décembre 2013….

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Le mouvement populiste de Babis remporte les législatives tchèques

Qualifié de « Trump tchèque », le mouvement populiste ANO du milliardaire Andrej Babis, a largement remporté ...

Partages
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn