antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Culture et Divertissement > Les pièces retrouvées lors des fouilles sur la Place des martyrs et les documents récupérés de France exposés au public

Les pièces retrouvées lors des fouilles sur la Place des martyrs et les documents récupérés de France exposés au public

ALGER- Le ministre de la Culture, Azzidine Mihoubi, a  révélé lundi à Alger que les pièces archéologiques retrouvées lors des  fouilles menées sur la Place des martyrs (Alger), dans le cadre des travaux  d’aménagement du métro, « seront exposés pour la première fois mardi au  public » à l’occasion de la célébration du mois du patrimoine (18 avril-18  mai).

Invité du forum de la radio de la chaîne I, le ministre a fait savoir  qu’un musée serait dédié à ces découvertes importantes au niveau de la  station du métro de la Place des martyrs.

Evoquant la question des vestiges et du mois du patrimoine placé sous le  thème  » Le patrimoine, moteur de développement », M. Mihoubi a révélé que  les 600 documents, manuscrits, photographies et livres acquis récemment  lors d’une vente aux enchères à Toulouse (France), seraient exposés  mercredi prochain à la Bibliothèque nationale.

Il a souligné dans ce sens que les « efforts de récupération de toutes les  pièces archéologiques et objets d’arts algériens existant à l’étrangers se  poursuivraient en collaboration avec les Archives nationales, ajoutant que  ces objets représentaient la « mémoire de l’Algérie ».

Le premier responsable du secteur a abordé plusieurs thèmes liés au  patrimoine, notamment les sites archéologiques tels que les pyramides  algériennes (Djeddar), découverts à Tiaret. A cet effet, un groupe  d’experts algériens et 3 archéologues égyptiens procèderont à l’étude du  site en vue élaborer un dossier qui sera soumis à l’UNESCO pour  classification, a fait savoir le ministre qui a ajouté que « deux autres  études seront menées également au niveau du tombeau d’Imerdhassen (Batna)  et du Mausolée royal de Maurétanie, surnommé tombeau de la Chrétienne, à  Tipaza, et ce en collaboration avec le Centre national de recherche  préhistorique, anthropologique et historique (CNRPAH).

Emploi et Recrutement en Algérie

Le ministre a estimé nécessaire d’élargir les fouilles à d’autres régions  telles que Tissemsilt, Msila et Djelfa, appelant à l’implication du secteur  privé dans ces opérations qui permettront de faire connaitre ces vestiges  et par conséquent de veiller à leur préservation.

S’agissant du retard enregistré dans la restauration des monuments dans le  cadre de la manifestation « Constantine, capitale de la culture arabe », M.  Mihoubi a annoncé la relance des opérations de restauration après le  règlement des problèmes liés aux bureaux d’études étrangers. Il a rappelé  dans ce contexte les efforts consentis par son département ministériel en  matière de préservation du patrimoine matériel et immatériel en dépit des  difficultés en raison de la communauté du patrimoine musical avec des pays  voisins, soulignant que des démarches ont été entreprises pour soumettre  des dossiers en commun à l’UNESCO.

Concernant la journée du Savoir (16 avril), le ministre a estimé que  « c’est un évènement important, car célébrant le savoir et l’une des figures  emblématiques de la nation algérienne, l’imam Abdelhamid Ibn Badis,  annonçant à cette occasion que le film lui rendant hommage sera achevé dans  un mois ».

M. Mihoubi a indiqué que le message du président de la République à  l’occasion de la journée du Savoir confirmait l’intérêt accordé par le  Président Bouteflika aux artistes et intellectuels, rappelant le rôle  assigné aux intellectuels quant à la protection de la société de  l’extrémisme.

A une question sur l’importance de la culture dans les programmes des  partis politiques dans le cadre de la campagne électorale, le ministre  considère que la culture figurait en marge des débats des formations  politiques.

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Artisanat d’art à Chlef , un métier traditionnel en quête de réorganisation et de revalorisation

CHLEF – L’artisanat d’art dans la wilaya de Chlef, un métier traditionnel en « léthargie », est ...

Partages
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn