antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Actualité > Plus de 14 ans de retard… Et ce n’est pas fini !

Plus de 14 ans de retard… Et ce n’est pas fini !

Les étudiants de la faculté de médecine de l’université Abdelhamid-Ibn Badis de Mostaganem, sise à quelques pas du futur CHU, continuent à se déplacer au CHU d’Oran pour pouvoir suivre les cours pratiques.

Emploi et Recrutement en Algérie

Parmi les 5 grands projets d’envergure enregistrés dans la wilaya de Mostaganem et en cours de réalisation qui pâtissent de la lenteur de leurs chantiers, nous pouvons énumérer le tramway de la ville, l’aménagement de la plaine de Bordjia, l’aérodrome de Sayada, la création d’un futur centre-ville en lieu et place de l’ancienne usine de la Soachlore, le CHU de 240 lits de Kharrouba, dont le taux d’avancement est assez appréciable, mais n’est pas tout à fait prêt à être réceptionné après 14 ans de la pose de la première pierre et 10 ans du lancement des travaux (en 2007).
Ce projet peut facilement faire l’objet d’un dossier tant il y a à boire et à manger à ce sujet, dont l’ensemble des anciens responsables du secteur garde en mémoire le coup de gueule de l’ancienne wali de Mostaganem, Mme Zerhouni, vers les années 2010 lorsqu’elle était horrifiée de voir la conception du CHU avec des fenêtres ressemblant à la célèbre prison américaine Alcatraz, selon sa propre expression.
En creusant un peu plus le sujet, nous découvrirons que le projet était initialement inscrit pour 120 lits, une fois les travaux lancés, il a été réaménagé en 240 lits et transformé de simple hôpital en CHU. “Ce sont ces bouleversements qui ont impacté négativement le projet qui a déjà absorbé plus de 2400 millions de dinars, tout en conservant ses défauts originels”, nous indiquera une source sous le sceau de l’anonymat.
Au sujet de l’hôpital de 240 lits de Kharrouba, deux cahiers des charges ont déjà été déposés à la commission chargée des soumissions publiques au ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière. “Il sera ouvert en juin de l’année en cours, et sera spécialisé dans la chirurgie pour alléger la tension sur celui de Che-Guevara”, affirmera Dr Abdelghani Friha. En attendant une issue favorable pour la réception définitive du projet, les étudiants de la faculté de médecine de l’université Abdelhamid-Ibn Badis de Mostaganem, sise à quelques pas du futur CHU, attendent avec impatience sa mise en fonction pour pouvoir suivre les cours pratiques qui se font encore et toujours au CHU d’Oran concernant les classes de 6e et 7e années.

M. Salah

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Les atteintes aux libertés recensées

Dans son dernier rapport 2017 sur la situation des droits de l’homme dans le monde, ...

Partages
%d blogueurs aiment cette page :
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn