antalya rent a car Google
sunexpress
Accueil > Wech Galou ? > Dernières Nouvelles d'Algérie > Sonatrach: Un changement et des interrogations

Sonatrach: Un changement et des interrogations

DIA-20 mars 2017: Enième changement à la tête des grandes entreprises Algériennes. Cette fois c’est la Sonatrach qui change encore une fois de PDG. Amine Maazouzi viens d’être limogé par le Ministre de l’Energie Noureddine Bouterfa, à l’issue d’un conseil d’administration tenu aujourd’hui à Alger.

M.Ould Kaddour est un polytechnicien diplômé du Massachusetts Institute of technology (Etats-Unis) et ex-PD-g de la joint-venture algéro-américaine de droit algérien Brown and Root Condor (BRC). Cette entreprise a été dissoute en janvier 2007 sur instruction du président Bouteflika. Une enquête de l’IGF (Inspection Générale des Finances) avait révélé que la compagnie bénéficiait  de privilèges et de complaisance pour obtenir des contrats en Algérie, notamment avec Sonatrach. Elle a été impliquée dans les années 2000 dans un grand scandale.  Il est à savoir que M. Ould Kaddour a été condamné le 26 novembre 2007 à 30 mois de réclusion par le tribunal militaire de Blida pour divulgation d’informations classées secret défense. Toutefois, il a été remis en liberté conditionnelle en mars 2009.

Emploi et Recrutement en Algérie

Ce limogeage suscite certaines interrogations, puisque le bilan de la compagnie pour les deux premiers mois de l’année affiche une nette amélioration des résultats, notamment en matière de production de pétrole et de gaz. Ledit bilan indique une production de 110 000 barils. La  Sonatrach, d’après le bilan,  a réalisé 102% de son objectif à fin février 2017, par rapport à la même période de 2016, soit une hausse de 4%. 

Lamine Réda

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source :

x

Check Also

Et si on arrêtait de faire nos besoins dans l’eau potable ? Des toilettes géniales !

Évacuer les excréments avec de l’eau potable, cela nous semble normal puisque nos toilettes sont ...

Partages