antalya rent a car Google
sunexpress
Accueil > Sciences et Santé > Un chercheur du CDER réalise une voiture électrique

Un chercheur du CDER réalise une voiture électrique

ALGER – Une voiture électrique 100% algérienne a été  réalisée par un chercheur du Centre de développement des énergies  renouvelables (CDER), Oussama Touaba.  

Ce prototype, qui convient principalement aux zones urbaines, est d’une  longueur de 2,5 mètres et fabriqué totalement en aluminium afin de lui  offrir plus de légèreté et d’agilité pendant la circulation, a expliqué M.  Touaba lors de la présentation de cette voiture à la presse au siège du  CDER (Alger). 

Doté de deux (2) sièges (chauffeur et passager), ce véhicule électrique  peut rouler à une vitesse de 40 kms/h, alors que son poids ne dépasse pas  les 200 kilogrammes.       

                                                       [embedded content]  

Emploi et Recrutement en Algérie

Quant à la puissance de cette voiture, équipée de deux moteurs, elle est  de 1,2 kilowatts (équivalent à 1,7 chevaux) avec une vitesse maximale de 40  kms/h qui diffère en fonction de la puissance du moteur et de la qualité  des batteries. 

Précisant qu’il détient un brevet d’invention délivré par l’INAPI, M.  Touaba précise que cette invention n’est qu’une première étape d’un long  chemin qu’il faudra parcourir pour développer ce créneau et l’intégrer dans  une approche commerciale. 

« Notre mission en tant que chercheurs du CDER consiste à arriver à des  résultats concrets et à développer des idées qui ont un impact sur le  secteur socio-économique national, tandis que la production relève des  investisseurs », a-t-il avancé.

Questionné par un journaliste sur le prix de revient de ce véhicule, il  l’a estimé à un coût ne dépassant pas les 700.000 DA.   Ce chercheur de 31 ans, titulaire d’un Master en électronique, a précisé  que cette voiture serait exposée au Salon national des produits de la  recherche scientifique, prévu en mai prochain à Alger, dans le but de la  faire découvrir au public algérien et aux investisseurs en automobile. 

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Face au fléau du diabète en Afrique, une mobilisation mondiale s’impose d’urgence

Séance d’apprentissage à l’auto-médication du diabète par injection d’insuline à Nairobi, Kenya, en mars 2011. ...

Partages