antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Actualité > Humiliant pour les Sétifiens

Humiliant pour les Sétifiens

Le Paradou Athletic Club a mis fin à sa série de mauvais résultats après quatre défaites consécutives en infligeant, hier, au stade Omar-Hamadi de Bologhine, une sévère correction à l’Entente de Sétif sur le score de 4 buts à 2. C’est la première fois cette saison que les Sétifiens encaissent autant de buts.
Une performance qui n’arrange pas les affaires des Sétifiens qui visaient la victoire afin de garder intactes leurs chances pour une place sur le podium. Les deux équipes entament la partie tambour battant. Ce sont les Ententistes qui se mettent d’emblée en évidence en allant presser la défense paciste. Et ce n’est que logiquement qu’Aïboud parvient à donner l’avantage à son team en concluant un bon service d’Aouedj, et ce, au grand bonheur des quelques milliers de fans sétifiens qui ont effectué le déplacement au stade de Bologhine pour soutenir leur équipe (11’).
Piqués au vif, les partenaires de Moussaoui ne tardent pas à réagir. Bouzouk après s’être débarrassé d’un défenseur se voit chiper le cuir au moment où il allait armer son tir. Mais ce n’est que partie remise puisque ce même Bouzouk parvient à trouver le chemin des filets du portier Zeghba suite à un caviar de Cheraïtia à la 21’. Par la suite, le jeu se concentre au milieu de terrain où chaque camp tente de prendre le meilleur sur son vis-à-vis.
Un scénario qui s’est poursuivi jusqu’au coup de sifflet de la mi-temps de l’arbitre Bassiri. Au retour des vestiaires, ce sont les locaux qui se montrent plus entreprenants en exerçant un pressing sur la défense sétifienne. Après une tentative de Benayad qui a failli trouver les bois de Zeghba 54’, Loucif, bien embusqué, ne trouve aucune peine à mettre son pied droit et pousser le cuir au fond des filets du portier ententiste (58’).
Mis en confiance par cet avantage, les joueurs de Gomez continuent de harceler leur adversaire et ne tardent pas à corser la note par Bouzouk qui signe un doublé (62’). Alors qu’on attendait peut-être une réaction des Rebiaï et consorts, ce sont de nouveau les Pacistes qui vont se distinguer en inscrivant un quatrième but à la 65’ par le biais de Benayad mettant à genoux une équipe sétifienne qui donnait l’impression d’être dépassée par les événements malgré la réduction du score par Obambou (76’).
La partie se termine sur ce score de quatre buts à deux à l’actif de l’ancien club du président de la FAF, Kheireddine Zetchi.

Farès Rouibah

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Le désespoir n’est pas inéluctable

Depuis plusieurs semaines la presse internationale est concentré sur l’OVNI de la scène politique italienne, ...

Partages
%d blogueurs aiment cette page :
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn