antalya rent a car Google
ehliyet sınav soruları alanya haber
kameralı sohbet
Accueil > Algérie > Unesco: l’Algérie peut jouer un rôle mondial dans le domaine du patrimoine

Unesco: l’Algérie peut jouer un rôle mondial dans le domaine du patrimoine

ALGER- La directrice régionale de l’Organisation des Nations-unies pour l’Education, la Science et la Culture (Unesco) pour le Maghreb, Golda El Khoury, a mis en avant jeudi à Alger le rôle mondial que peut jouer l’Algérie dans le domaine du patrimoine.

Dans une déclaration à la presse au terme d’une audience que lui a accordée le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi à l’occasion de la célébration de la journée internationale du vivre ensemble en paix, la responsable onusienne a indiqué que « l’entretien a été une occasion pour les deux parties de passer en revue les projets du ministère, les domaines de coopération entre l’UNESCO et l’Algérie et le rôle de la femme dans le renforcement de la culture et du patrimoine.

Evoquant, par ailleurs, le plat du Couscous, El Khoury a estimé que « c’est là un facteur pouvant réunir plusieurs pays, non seulement dans le Maghreb mais également en Europe, pour sa présentation en tant que patrimoine mondiale immatériel », ajoutant que cette expérience pourrait favoriser une  plus grande coopération entre les pays et les hommes.



De son côté, le ministre de la Culture a qualifié cette rencontre d’importante et de fructueuse qui a permis d’aborder plusieurs aspects à même de constituer à l’avenir un domaine de coopération entre l’Algérie, l’UNESCO et les pays du Bureau régionale du Maghreb, au regard de l’apport considérable de cette région dans la civilisation humaine.

« Nous pouvons réaliser un ensemble de projets spécifiques aux domaines du patrimoine, de la littérature, de la femme et bien d’autres aspects sociétaux communs aux pays du Maghreb », a précisé le ministre, soulignant l’existence de dossiers communs déposés auprès de l’UNESCO pour classification à l’image du plat du Couscous, qui a été il y’a quelques jours l’objet d’une réunion à l’initiative de l’Algérie avec la participation des pays du Maghreb et d’experts.

« D’autres dossiers sont en cours de préparation en collaboration avec des pays avec lesquels nous partageons plusieurs aspects du patrimoine, d’autant plus que le travail collectif a prouvé son efficacité », a fait savoir le ministre qui a rappelé le dossier commun sur l’Imzad présenté par l’Algérie et classé en collaboration avec les pays du Sahel, à savoir le Niger, le Mali et le Burkina Faso.

M.Mihoubi a évoqué également un autre travail soumis à l’Unesco qui regroupe pour la première fois deux pays du Nord et du Sud de la Méditerranée, l’Algérie et l’Espagne, concernant le classement des forteresses tel que le fort d’Oran et autres sites espagnols, soulignant que ce genre de coopération s’inscrivait dans le cadre de la démarche de la « Coexistence et du Vivre-ensemble » entre les peuples dans une seule région.

Le ministre a indiqué qu’une série de projet sera examiné avec le bureau Maghreb de l’Unesco, ajoutant que l’Algérie prendra part le 22 mai en cours à la manifestation du mois du patrimoine matériel africain célébré par l’Unesco, en tant qu’acteur important dans le domaine du patrimoine  matériel et immatériel.

L’Algérie abritera également le bureau de second degré du patrimoine immatériel africain durant l’année en cours, a fait savoir M. Mihoubi ajoutant que tout cet intérêt accordé par l’Algérie au patrimoine est à même de favoriser et faciliter la coopération avec le bureau de l’Unesco.

Commentaires

comments

Lire l'article depuis la source

x

Check Also

Mostaganem : Encore de la sardine jetée au port !

Nous avons déjà parlé dans notre Quotidien, dans l’édition du lundi 25 Décembre 2017 des ...

Partages
%d blogueurs aiment cette page :
bypass shell
wacth porn
hacklink mature porn